Collaboratif Le travail en équipe est intégré au coeur du logiciel ; à l'utilisateur de choisir ensuite comment il partage son travail.

Voir les détails

Spécialisé Les systèmes embarqués sont les domaines visés ; les premiers développements portent donc sur ARM, Dalvik, ELF et Java.

Voir les détails

Extensible Deux API (C et Python) sont disponibles pour réaliser des extensions répondant à des besoins spécifiques.

Voir les détails

Interfaces Chrysalide est l'outil adapté aux puristes de la ligne de commandes comme aux adeptes des interfaces graphiques.

Voir les détails

Innovation La rétro-conception est une activité complexe qui nécessite une bonne part de veille et de recherche.

Voir les détails

Ecosystème Fonctionnellement, Chrysalide s'appuie sur des Logiciels Libres et s'intègre autant que possible dans les environnements existants.

Voir les détails

Un an plus tard, trois directions pour Chrysalide

Plus d'un an s'est écoulé depuis le dernier article de blog.

Pas de nouvelle, bonnes nouvelles.

Beaucoup d'améliorations ont été poussées, comme le montrent les statistiques :

git diff --stat 3d2576f..HEAD | tail -1
 1818 files changed, 62736 insertions(+), 68424 deletions(-)

Un petit script Python a aussi été conçu pour mesurer l'activité de développement en 2018 :

Le nombre d'évolutions passées et à venir est assez important, donc voici un résumé rapide de trois changements majeurs.

L'article suivant est basé sur le commit ce43a13d, donc vous pouvez essayer cette version de Chrysalide en exécutant :

git clone http://git.0xdeadc0de.fr/chrysalide.git
cd chrysalide
git checkout ce43a13d

Comme d'habitude, l'étape suivante est de suivre la procédure d'installation.

→ Lire la suite...

Posté le 30 avril 2018 à 16:18.

Comment réduire la consommation mémoire dans votre désassembleur et autres histoires

Il y a un point commun que partagent tous les logiciels dans leurs cycles de développement : des fonctionnalités sont rajoutées, le code fonctionne (la plupart du temps) mais à un moment donné des parties du logiciel doivent être réécrites.

Les origines de ce phénomène sont multiples : refactoring, mis à jours des API, etc. Dans le cas de Chrysalide, le passage à l'échelle était un gros soucis qui empêchait l'utilisateur final de charger de gros binaires sans disposer de beaucoup de RAM.

Ces dernières semaines ont vu beaucoup d'améliorations à ce propos, donc voici quelques astuces pour faire de votre propre désassembleur un ami de la mémoire.

Les nouvelles suivantes sont basées sur le commit 3d2576f, donc vous pouvez essayer cette version de Chrysalide en exécutant :

git clone http://git.0xdeadc0de.fr/chrysalide.git
cd chrysalide
git checkout 3d2576f

→ Lire la suite...

Posté le 27 mai 2017 à 15:42.